Migration de données pédologiques

Le centre de services NABODAT offre son soutien pour la transcription technique des jeux de données à importer dans NABODAT. C’est au mandant de décider dans quelle mesure il utilise la migration pour rechercher après coup des métadonnées manquantes, par exemple concernant des projets, des sites ou des méthodes de mesure, afin d’assurer que ses données pédologiques soient interprétées correctement à long terme. Toute une série de champs clés sont cependant obligatoires dans NABODAT et doivent être compris dans le jeu de données.

Les cantons et la Confédération gèrent les données pédologiques disponibles sous forme numérique dans différents modèles et formats de données. Il faut donc tout d’abord convertir ces données en un format adapté au modèle de données de NABODAT avant de les importer dans l’application.

Le processus de migration des données pédologiques numériques de la base de données source vers la base de données cible NABODAT comporte en général les étapes suivantes:

    • La première étape consiste à récrire les attributs et les codes des données sources dans le modèle de données de NABODAT. La superposition d’éléments de données issus de deux modèles différents permet de "mapper" les attributs qui vont ensemble.
    • Dans un deuxième temps, le logiciel Feature Manipulation Engine (FME) assure la migration technique des données vers le nouveau modèle. La mise en œuvre spécialisée et technique se fait en compagnie du mandant sous la forme d’inputs. Ceux-ci comportent en principe des explications générales sur les données et viennent compléter les métadonnées ou les champs obligatoires de NABODAT. Dans le doute, le mandant prend les décisions nécessaires.
    • Résultant du mapping et de la migration, on obtient à la troisième étape un output au format XML (Extensible Markup Language), qui est importé dans le système de réception de NABODAT à des fins de contrôle.
    • À supposer que tous les tests successifs du mandant et du centre de services NABODAT aient réussi, les données peuvent être lues sur le système de production. Lorsque cette quatrième étape a abouti, le mandant peut disposer des données pour ses travaux quotidiens. Il peut importer et gérer des données supplémentaires de façon autonome via la fonctionnalité d’importation, ou charger le centre de services NABODAT de le faire à sa place.
    • Le centre de services NABODAT a élaboré des documents et modèles (domaine interne) qui permettent de procéder à des importations autonomes (p. ex. nombre = "n" nouveaux sites ou nombre = "n" nouveaux échantillons avec nombre = "n" nouvelles mesures relatives à un site existant).

nabodat migrationsablauf fr