Accès aux données

NABODAT est l’application métier Sols des organes fédéraux et cantonaux compétents en matière de protection de l’environnement. Ces autorités utilisent l’outil technique NABODAT pour la saisie, l’enregistrement, la gestion, l’analyse et l’interprétation des informations pédologiques dont elles ont besoin dans le cadre de leurs tâches d’exécution ( objectifs de NABODAT).

Il n’est pas prévu que le public ait un accès direct à NABODAT; en revanche, l’information pédologique sera mise activement à sa disposition en vertu du principe de la transparence, dans le cadre des activités liées à la convention d’Aarhus de l’UNECE  United Nations Economic Commission et des  rapports sur l’état de l’environnement publiés par les cantons et la Confédération. Les résultats de l’observatoire national des sols (NABO) sont publiés sur  observatoire national des sols ceux des cantons sur leurs sites web et portails SIG
respectifs ( services cantonaux de la protection de l’environnement).

Ces prochaines années, NABODAT rassemblera une bonne partie des informations relatives à la qualité des sols encore dispersées à travers le pays. Il s’agit en premier lieu des données de profils figurant sur d’anciennes cartes pédologiques  inventaire des données pédologiques. Il ne faut pas confondre les informations pédologiques qualitatives provenant des cartes des sols avec celles de la  Statistique suisse de la superficie, qui donnent des indications sur l’occupation du sol ou l’évolution du paysage à l’échelle nationale, mais non sur la fertilité ou la qualité des terres.

Vu le manque de ressources à disposition, la numérisation et l’harmonisation des données de surface (cartes qualitatives des sols) risquent de prendre quelques années. À court terme, les informations pédologiques existantes ne pourront donc pas être obtenues sous forme numérique standardisée. Cette situation regrettable résulte de la dissolution du service national de cartographie des sols, en 1996. Depuis, les standards n’ont plus été actualisés, les méthodes ont cessé d’évoluer et les personnes ou organisations souhaitant se procurer des données pédologiques n’ont plus aucun service à qui s’adresser. C’est entre autres pour cette raison que les informations pédologiques dont on dispose actuellement ont été tirées de cartes des sols couvrant moins d’un tiers de la surface agricole utile.

Dans NABODAT, chaque mandant (organe des pouvoirs publics) stocke ses données dans son propre domaine sécurisé. Les services cantonaux de la protection des sols demeurent compétents concernant l’accès aux données pédologiques sur leur territoire, conformément aux lois et dispositions cantonales. Autrement dit, le canton reste propriétaire de ses données. Un   catalogue de métadonnées sera prochainement mis en ligne: il donnera une vue d’ensemble des données pédologiques existant en Suisse, de leur accessibilité et des interlocuteurs cantonaux responsables de l’accès aux données (propriétaires des données).